Ces innovations scolaires qui sont utiles à nos enfants

Famille, High-Tech - 22 novembre 2019

Si l’on parle d’innovation, on parle nécessairement de technologie, de nouveaux outils informatiques, interactifs. L’école est le meilleur endroit pour découvrir et apprendre à travailler avec les nouvelles technologies et même parfois savoir comment elles fonctionnent !

L’innovation des années 2010 c’est juste un amuse-bouche !

On pourrait faire un dossier complet sur toutes les innovations scolaires de notre époque, mais cela représenterait juste une préface. Car ce qui nous attend demain c’est permettez-nous l’expression « des trucs de dingue ». Ce n’est pas le sujet, nous y reviendrons en temps voulu.

Si l’on liste ce qui a changé l’école dans les années 2010 on peut citer les exemples suivants :

  • L’arrivée des TBI dans les classes (tableau blanc interactif).
  • Mon bureau numérique (la correspondance professeur – parents – élèves au collège et lycée se fait via internet).
  • Les cours d’initiation à l’informatique et évidemment le web.

Mais c’est ce qui arrive qui est le plus impressionnant, le plus intéressant, des opportunités pour les élèves des écoles primaires, les collégiens et les lycéens.

On peut désormais enseigner la programmation et le codage à l’école

Non nous n’allons pas vous annoncer que l’année prochaine le professeur de votre enfant s’appellera R2D2, en revanche vous devez savoir qu’il est possible que votre fils ou fille apprenne à programmer un robot à l’école.

école robot

C’est via le site https://www.ecolerobots.com/ que vous comprendrez tout à propos de cette innovation scolaire très intéressante. L’intérêt est à mettre sur le compte de la découverte du monde d’aujourd’hui, de ses technologies. Les écoles de primaire, les collèges et les lycées ont déjà la possibilité d’enseigner la programmation via la robotique grâce à des kits éducation nationale parfaitement adaptés à tous les niveaux académiques.

Une innovation scolaire comme celle-ci peut vraiment faire un bien fou à nos écoles, nos enfants, nos futurs créateurs et chefs d’entreprises dans le high-tech.